Une Triple Sorachi Ace et Centennial de la brasserie alsacienne Sainte Cru, Hara-Kiri.

Une belle couleur dorée un peu voilé, des bulles trop fines, peu ou pas de mousse (elle disparait rapidement).

Au nez, on sent le sucre, le miel (cela me fait penser à la « Orange Mécanique »)  le zeste de citron (cela doit venir du Sorachi Ace), le malte.

En bouche, la bière est ronde mais limite plate, et sucrée. Heureusement, les malts et les houblons sont bien là.

Au premier abord, c’est frais, floral, sucré, une très bonne amertume agrumée. Puis, la bière se réchauffe, l’acidité des houblons et le sucre apportent une lourdeur à la bière.

Ayant dégusté sept autres bières de la brasserie, celle-là est la première à me décevoir, surtout par le manque de carbonatation. Je n’ai pas vraiment reconnu le style en la dégustant. La « Orange Mécanique » , une Triple au miel d’Acacia, était mieux réussi.

J’apprécie beaucoup les deux houblons utilisés, pour les saveurs et les arômes, mais là pour moi cela ne fonctionne pas avec une Triple. Je les ai surtout découvert dans des IPAs, des Saisons, ou des Pales Ales. L’acidité de ces deux houblons ne s’accorde pas avec le « trop plein de sucre » d’une Triple.

Allez faire un tour sur le site de la brasserie, ouvrez-vous une « Apocalypse Now » (cela sera crémeux, grillé, et doux) , une « Antisociale » (pour une amertume agressive) ,  une White Rabbit ( pour se rafraîchir et se désaltérer)… and Cheers

 

fullsizerender

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.