La première version de notre refroidissement consistait un un serpentin en cuivre « maison » baignant dans un ancien fut d’huile de 60 litres rempli d’eau.

Circulation à contre-courant : le moût en descente et l’eau froide en montée… Avec des robinets quart-de-tour en amont et en aval pour gérer les vitesses des fluides, donc la température.

Tout ceci était parfait mais le serpentin… très difficile à nettoyer, malgré la pompe de lave-vaisselle montée pour faire circuler le chempro et autres produits de nettoyage…

Pas besoin de vous faire un dessin –> bactérie lactique…

Par conséquent nous sommes passés grâce au super forum de brassageamateur.com  et sur ebay un petit refroidisseur à plaques en inox qui fait des miracles.

Ici il n’est pas encore fixé mais vous comprenez le principe …

IMG_1361 IMG_1362

 

Les quantités augmentant, nous avons couplé 2 refroidisseurs à plaques et… ce système est toujours aussi merveilleux !

IMG_0266

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous récupérons l’eau ainsi réchauffée pour le nettoyage :

IMG_0267

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ET puis un jour, ce n’est plus merveilleux… le petit refroidisseur à plaques à le même problème que le serpentin… il n’est pas démontable DONC, difficilement nettoyable… donc un jour, c’est le drame…

Puisque nous n’aurons jamais la taille critique, ni les moyens, pour acheter un refroidisseur à plaques pro démontable…

nous sommes revenus au serpentin…

  1. inox pour pouvoir appliquer tous les produits de nettoyage sans risque
  2. en faisant passer de l’eau froide dedans et le trempant dans le mout chaud après désinfection…

Ce n’est pas flamboyant mais ça marche !

 

 

Une pensée sur “Notre matériel de refroidissement”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.