Vous pensiez être tranquilles ??

Raté… 🙂 

Nous sommes à quelques jours de la fête des Normands et à seulement 5 jours du début de la nouvelle saison brassicole pour la fine équipe !

A défaut de gros travaux, comme chaque année nous avons souhaité faire progresser nos recettes et nos équipements.

Pour notre premier brassin de la saison, nous allons brasser notre Blonde Ale, qui nous donne bien du souci depuis plusieurs années… En effet nous ne parvenons pas à lui conférer une typicité qui ferait qu’elle sorte du lot sans devenir pour autant un produit exotique qui renifle les esters  5 kms ; car c’était bien le problème principal de notre brassin 2017… L’objectif est une blonde Ale légère de 5% environ, avec une amertume à l’anglaise sur base de Nugget.

 

Nous revenons donc à des basiques :

. un brassage mono-pallier,

. un petit dry-hopping pour la fraicheur,

. l’essai de la Levure F2 de chez Lesaffre à l’embouteillage : Cette levure a été spécialement conçue pour l’embouteillage et limiter le développement de faux goûts en bouteilles. Nous verrons….  Vous trouverez la fiche de la levure SFB_Safbrew_F2_20g_fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté matériel, nous avons continué à faire évoluer… cet année ; l’objectif était de renforcer encore la capacité de nettoyage et limiter la manipulation de moût chaud.

Donc, 2 investissements majeurs :

. Un tuyau de compétition, qui résiste à la température, peut être nettoyé et est bien sûr alimentaire. Nous l’avons acheté sur LesFlexibles.com ;  qui ont été de très bon conseil et nous ont accueillis avec beaucoup de bienveillance bien que ne soyons probablement pas le client de l’année …

. Tous les embouts en inox alimentaire

Quelques photos pour faire rêver les adeptes du tuyau creux à l’intérieur en attendant le reportage du brassage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.