Et oui Vladimir, dans une semaine on recommence !

_0009_basics_05

C’est la Saint-Michel, qui marque le debut de la saison de brassage…

Avec le même matériel faute d’avoir trouvé le temps pour les travaux… mais avec beaucoup d’envie.

De l’entrain, il va en falloir, pour la séance de nettoyage prélable.

Pour la préparation aussi car, ne nous mentons pas, le premier brassin est toujours un peu plus laborieux…

Qu’avons nous fait pour faciliter ce premier bain de la saison ?

 

1. La recette est prête : point d’atermoiements sur ce thème, nous avons eu des mois pour cogiter, peaufiner notre nouvelle recette de Blonde Ale…
Et nous partons de loin car en 3 ans… pas un seul vrai bon cru dans cette catégorie.

 

2. La Blonde Ale… le fait de commencer par cette recette n’est pas un hasard : c’est celle qui utilise le moins de grain (240g/l de produit fini cible), DONC offre le plus de facilité pour la filtration…

 

3. Rangement et nettoyage mécanique anticipé… : autant faire en sorte de ne pas prendre 1h a ranger et gagner du temps sur le nettoyage :

-tout ce qui ne sert pas est sorti du local

– tout ce qui sert est nettoyé mécaniquement, il restera à terminer le protocole de nettoyage le jour J.

 

Dans une semaine nous serons prêts à attaquer notre nouvelle Blonde Ale

Il va falloir lui trouver un petit nom d’ailleurs pour aller avec notre Adelaïde ! ;  vos idées sont les bienvenues en commentaire… Hawise ? Herleva ?

etiquette-adelaidev3

 

Qu’avons nous changé ?

 

  1. Une nouvelle levure : La Mangrove Jack M10 va prendre le relais : une levure très polyvalente mais qui amène des goûts nets, ce qui nous manque actuellement,

capture-decran-2016-09-23-a-14-02-27

 

2 . De nouveaux houblons aromatiques :

Nous gardons nôtre Nugget en amérisant car cela est bien dans le style de notre « gamme » ; en revanche nous nous orientons vers du Columbus (aussi appelé Zeus) et du très polyvalent « Aramis », qui, nous l’espérons amèneront une belle amertume « fleur/agrumes ».

img_0918

 

3. L’utilisation de l’Irish Moss,

Pour plus de clarté, limiter les dépôts ce gélifiant agglomère les protéines… C’est bien pour la bière, c’est bien pour le nettoyage, c’est bien pour le refroidisseur..

Bref, le test réalisé sur la « Stout toujours » grâce à Kevin nous a convaincu !

 

Voilà… vous n’avez plus qu’à attendre les photos du brassage !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.