Quand on commence a brasser à la maison, la levure est le cadets des soucis !

pour peu que l’on commence avec un kit, vas y que je décolle le sachet sur la boite de conserve et que je balance ça dans le jus à la façon des épices dans le couscous Garbit ; c’est parti !

Après on commence à lire…. « Les maître de l’orge » et on s’imagine réincarnation de moine trappiste sélectionnant ses levures ….  –> ouais, j’ai une idée je vais récupérer mes fonds de bouteille pour cultiver mes propres levures !

Vas-y Maurice, déjà pas le temps de faire de la bière, alors les levures…. Pourquoi pas torréfier le malt dans le four  après le poulet dominical pendant que l’ on y est ??  (Je sais, il y en a qui on essayé….ils ont eu des problèmes…)

Et avant d’acheter Chimie 2000, on peut faire quelquechose  d’autre ?

Oui, en passant au tout grain et en brassant régulièrement, on s’apercoit tres vite de l’impact de la levure sur la bière…  On s’apercoit aussi du choix pléthorique à disposition ….Mais alors comment choisir ?

1. Levure sèche ou liquide ?

l’intérêt de la levure liquide, c’est le choix offert et davantage de finesse apportée à la  bière. Les deux inconvénients sont : la moindre qualité de conservation et le protocole de préparation qui est plus contraignant (à l’avance).

 

2. Fermentation haute ou basse ?

Effectivement, cela parait évident mais une des caractéristiques principale des levure est leur température de travail optimale ; donc en premier lieu fermentation haute ou basse en premier lieu !

au dlà de ce point, notons qu’i, est intéressant d’observer avant de choisir sa levure, les temperatures optimales de fermentation et d’inoculation… Juste pour être sûr que cela colle avec son équipement !

 

3. Effets des levures / types de bière

Atténuation, sédimentation, développements d’arômes… Autant de caractéristiques intéressantes à prendre en compte. Pour l’illustrer, ce petit schéma Fermentis très bien fait :

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. Mélanger les levures ?

Ca… Nous n’avons pas encore fait.. Mais je suis trè tenté… L épicé de la T58 avec la sédimentation de la S04 . Ca fait rever … Ou encore la k97 et la s04 pour clarifier une jolie blonde !

 

Tout ceci reste hypothétique a notre niveau… Mais je sens que je vais me documenter !!

 

pour conclure cet article, je vous engage a compulser, bien sur le super forum brasseur-amateur mais aussi les documencations Fermentis (levures sèches) et Wyeast levures liquides.

 

 

3 pensées sur “Quelle levure choisir ?”

    1. Bonjour Romain,

      Si ton garage est propre pas de problème ; ce qui compte c’est que tu puisses nettoyer nickel pour éviter toute sorte d’infections non souhaitées.
      Après il y a la question de la température pour la fermentation mais ça c’est plus facile à contrôler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.